· 

INTROVERTI : ce besoin d'être seul.

 

 

« J'ai vu cette amie seule sur son rocher, posée là depuis plusieurs minutes. Et je l'ai enviée.

Pourquoi l'envier ? Elle ose prendre du temps pour soi, être loin du groupe, s'isoler pour être seule. »

 

La personne introvertie a besoin de se retrouver seule pour se ressourcer. A travers le regard de l'autre, cela peut être jugé comme étant de l'égoïsme, de l'égocentrisme, de l'hautainerie, de la désolidarisation du groupe.... mais pour elle, c'est un besoin.

 

Nous vivons dans une société, où il est de rigueur d'être tourné vers l'autre, de participer à la vie du groupe, de répondre aux besoins du groupe, de prioriser l'autre à soi. Notre mode de vie est tourné vers la société.

Ex : Lorsque nous travaillons, celui qui choisit de manger seul au lieu de se joindre au groupe est souvent montré du doigt : Qu'a t il ? II est malade ? Ça ne va pas bien ? On n'est pas assez bien pour lui ?

On doit justifier son choix : je dois finir un travail. J'ai un travail personnel à faire. J'ai besoin de faire une course.

Il est difficile de dire :  « Non, j'ai envie de manger seul » sans que les personnes s'inquiètent sur votre santé ou vous jugent sur ce comportement.

 

Le trait qui caractérise un extraverti est qu'il est tourné vers l'extérieur. Il a besoin des autres pour vivre. L'échange l'aide à se sentir bien, à se ressourcer. L'interaction avec l'autre est sa ressource d'énergie.

A contrario, pour une personne introvertie : passer du temps avec les autres lui coûte. Attention, cela ne veut pas dire qu'elle n'aime pas ça. Cela veut simplement dire que cela lui pompe son énergie. Écouter, suivre plusieurs conversations, prendre la parole, participer … tout ça lui demande de l'énergie pour suivre le rythme. L'introverti se ressource avec lui-même.

Notre mode de vie étant tourné vers la société, l’introverti a besoin de prendre le temps de se retrouver avec lui-même pour pouvoir suivre le rythme de la vie en société.

 

Si on inversait la situation en mettant un extraverti en pleine campagne, seul, sans téléphone ou autres moyens de communication, entouré de moutons et de pâquerettes. Il se trouverait rapidement desséché et sans ressource car coupé de son énergie : l'autre.

 

Quand on aborde l'introversion, on l'aborde souvent avec une connotation négative. C'est pourquoi, l'introverti pense que sa vie serait plus facile s'il devenait extraverti.

Il peut se retrouver dans une soirée qu'il ne veut pas, pour pouvoir faire comme tout le monde ou se retrouver seul chez lui à culpabiliser de ne pas avoir accepté de suivre le groupe. Il est parfois difficile pour un introverti de trouver le juste équilibre entre la vie en société et sa nature.

 

 

L'avantage de l'extraverti est que la société est tournée vers l'autre, l'avantage de l’introverti est qu'il n'a besoin de personne pour se ressourcer. Aucun de ces traits de caractère ne sont négatifs, ils font partis de ce que la nature nous donne. Il n'y a pas de lutte à avoir. Il y a apprendre à se connaître, s'accepter et vivre avec.

 

Delphine Poretto

En savoir plus