· 

Petit outil du quotidien : la liste des réussites.

Mettre fin à un moment de « bad » !
Ce que j'appelle le « bad », c'est la perception négative que tout va mal dans la vie. Le filtre du négatif a pris l'ascendant sur toutes les perceptions de ce qui nous entourent. Comment le reconnaître ? Simple, nous pensons tout en noir. Je suis nulle. J'aurais du dire ça. Rien ne va dans ma vie. Je suis ridicule. J'y arriverai jamais. Je n'ai jamais ce que je veux. Je suis pas faite pour ça. Je suis pas assez forte, je suis pas assez belle. Je ne le mérite pas. Je suis fatiguée, je suis grosse, de toute manière ma vie est pourrie. …. Lorsque le jugement sur nous, sur notre vie devient radicalement mauvais, le « bad » est en nous. Cette situation de « bad » peut être passagère mais peut devenir récurrente lorsqu'on ne réagit pas. Alors moi, mon outil pour couper court au « bad » c'est prendre mon cahier est faire la liste journalière de mes réussites.
Comme je dis toujours, il n'y a pas de petite réussite, il faut savoir se féliciter de tout ce qui est bon. Alors, je prends mon petit cahier et j'essaie d'égrainer sur papier mes petites réussites (ou grosse s' il y en a) afin de reprendre conscience de leurs existences. Car malheureusement, quand le « bad » est là nous ne les voyons plus, nous n'avons plus conscience de leur présence dans notre quotidien.
Au début, c'est dur de trouver des réussites ! Alors? je commence par des insignifiantes. Celles, où je me dis ce ne sont pas des réussites. Et pourtant ! J'ai réussi à mettre mon enfant au lit sans crise. J'ai fini à temps mon dossier. J'ai fait le ménage. J'ai réussi à faire toutes les tâches listées. J'ai pris le temps de prendre des nouvelles de mes parents. J'ai pris la peine d'aider cette personne. J'ai passé un bon moment avec mes enfants. J'ai pu avancer dans mon projet. J'ai pris du temps pour moi. J'ai réussi à faire ce dossier au travail. J'ai rendu à l'heure mon travail. J'ai pris le temps de répondre à mes mails. J'ai enfin fait mon repassage, j'ai ….. La liste des réussites est infinie. Il y a toujours des réussites dans notre journée dont on peut être fier. Le tout est de ne pas les minimiser dans de la normalité. Ce n'est pas parce qu'on pense que « c'est normal » qu'il ne faut pas être fier de ce qu'on a réalisé.
Et au fur à mesure, que je me force à trouver des réussites, mon état d'esprit change. Cela devient plus facile. Le filtre négatif sur ma vie, laisse petit à petit de la place au positif, et finalement ce positif vient m'ouvrir les yeux sur une autre manière de voir ma vie, de me juger. Je retrouve confiance en la vie, en moi.
Ce petit exercice anodin a le pouvoir de nous redonner goût en de petites choses. Il permet une relecture de notre journée que nous pourrions croire maussade jusqu'à ce que finalement nous lui redonnions de la couleur. Je fais cet exercice chaque jour jusqu'à ce je sente que le « bad » n'est plus là. Au fur et à mesure, il devient plus facile de trouver des petites réussites, il devient plus facile de se féliciter des normalités, de regarder notre vie différemment.
Nous avons le pouvoir de relecture sur notre vie, à nous d'y mettre le bon filtre !
Delphine Poretto, DAObySo&Co - Me contacter